Le collège/lycée Camélia regroupe depuis plusieurs décénies des jeunes fous, malades mentaux, ou dépressifs... Survivrez-vous dans cet asile?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {.Hayate Rei Natsume [UC]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayate Rei Natsume
○ Seconde ~

○ Seconde ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 13/12/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mode Berserker à la vue du sang & Hallucinations
Relations:
Niveau: 8/10

MessageSujet: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:21

Nom: Natsume

Prénom/Surnom: Hayate ( 2e nom : Rei) /Mugetsu

Age: 15 et demis (Seconde)

Sexe: F

Caractère: Hayate peut paraître froide aux premiers abords, mais elle est juste un peu maladroite. Les années où elle était paralysée lui laisse un goût amer dans la bouche, mais, elle cherche tout de même a mieux s’intégrer en cherchant la compagnie des humains. Enfin… Pas n’importe lesquels. Ainsi, elle se méfiera quand même de ceux qui cherchent à l’approcher en lui promettant mont et merveille et préféreras parfois la solitude.
La jeune Hayate Rei Natsume est très éprise de justice, elle défendra la veuve et l’orphelin jusqu’à la mort, même si la plupart du temps, ses innocents protégés prennent la fuite en voyant sa méthode violente et peu orthodoxe de faire régner la loi.
Oui… Hayate est violente et ce n’est pas nouveaux… Ce goût pour la violence doit être resté gravé trop profond. Et en plus de ça, elle s’énerve vite, une seule remarque peut la faire sortir de ses gonds. Mais n’allez pas la prendre pour quelqu’un de naïf, bien qu’elle ne réfléchisse pas vraiment avant d’agir, sa force vous feront rapidement ravaler vos mots. Mais ce manque de tactique pourrait lui être fatal…Pour remédier à ça, il faudrait qu’elle soit associée à quelqu’un de plus posé…
Passons maintenant à ses goûts… Outre la justice, Hayate aime diverses autres choses : Les clémentines, fruit qu’elle aime éplucher consciencieusement en faisant de belles spirales bien régulières, le dessin auquel elle s’adonne sur n’importe quels supports, la pluie, qui lave son âme de tous ses chagrins, la musique qu’elle écoute dés qu’elle peut à l’aide d’un gros casque sur les oreilles et diverses couleurs sombres aussi bien que pétantes.
Hayate n’aime pas trop la foule, cette masse compacte d’humains lu fait presque peur… Elle déteste les personnes « cruches », la naïveté de certaines filles lui donne parfois des envies de baffer. Et sinon, on ne peut garantir votre survie au cas où vous parleriez trop, Hayate n’aime pas les personnes trop bavardes et surtout quand elles sont toujours à se plaindre.


Description physique: : La jeune Hayate Rei Natsume est plutôt grande, a vue de nez, elle doit mesurer 1,63m… Elle est assez légère, ce qui lui offre une grande mobilité. Sa poitrine est moyennement développée, mais n’importe quelle personne de sexe masculin laissant sa main ou ses yeux se promener trop prés n’en sortira pas indemne, au mieux avec juste une trace rouge sur la joue au pire, un ticket pour la file d’attente de l’enfer.
Son visage est assez beau, de forme ovale et bien dessinée, il arrive souvent que l’on y reste scotché, impressionné par la beauté presque froide de la demoiselle.
Au milieux de ce visage angélique, deux yeux rouges règnent. C’est là ce qui retient le plus l’attention. Ces yeux écarlates ont quelque chose de troublant à voir ce qui ne devrait pas être vu, mais ce qui fait froid dans le dos, ce sont ses pupilles : fines, droites et verticales. On les décriraient comme « celles d’un serpent » alors que la réalité est si proche… Ce sont les yeux d’un félin.
Les cheveux de la jeunes pixel sont plus simples, très longs, noirs avec des reflets rouges et soyeux. Hayate aime tester de nombreuses coiffures, mais, en éternelle insatisfaite, elle finis souvent ses séances de coiffures, avec juste deux grandes couettes, ou juste une queue-de-cheval.
Son style vestimentaire est simple, elle s’habille avec ce qu’elle trouve, piochant au pif dans son armoire. Mais, elle n’enlève que rarement une grande écharpe noire et orange, qui l’aide dans de nombreuses tâches par sa solidité et sa longueur.
Dans son ensemble, Hayate peut faire peur, mais, ses sourires sont comme des rayons de soleil. Pourtant, elle ne les délivre que rarement, encore peu habituée aux contacts humains.
Elle s’habille avec ce qui lui tombe sous la main… Mais parmi le désordre de son armoire, se niche foule de vêtements trop grands pour elle ou bien rapiécés de toute part, ce qui lui donne un air assez négligé.
Mais, dans le corps de la jeune fille, se niche un secret hautement technologique. En effet, Hayate a perdu ses deux jambes et un bras dans son enfance, après quelques mois dans le coma et plusieurs années qui suivirent, son médecin de père eut l’idée de lui greffer des membres robots. Ce qui améliore grandement sa rapidité et sa force…

Histoire:

Pathologie :b] Pathologie… Que dire du cas Natsume ? Plusieurs choses, je suppose… Violente par nature, colérique, si cette jeune personne incarnait l’un des 7 péché capitaux, ce serait sans hésiter la colère. Mais il s’agit là plus d’un de ses traits de caractère que d’une véritable pathologie. Car, sa véritable maladie est un peu différente. Tout d’abord, lors de ses crises, elle passe comme qui dirait en mode « Berserker » il lui prend alors une grande folie meurtrière où elle ressent alors le besoin de tuer tout ce qui passe à sa portée. Cette maladie est dangereuse et dure à maîtriser vu qu’elle se déclare à la vue du sang. Une fois la crise finie, Hayate sombre dans l’inconscient pendant quelques heures avant de se réveiller, sans se souvenir de rien. En parallèle de ses folies meurtrières, Hayate est sans cesse assaillie par des visions étranges. D’étranges chimères, croisements ésotériques d’animaux, d’insectes, d’humains lui tournent autours, la tourmente, lui font entendre des voix maléfiques… Des migraines terribles lui secoue donc le crâne très souvent, L’empêchant de se concentrer trop longtemps. Hayate ne peut pas vraiment les chasser, tout juste disparaissent elles quand on les touche, dans un petit nuage de fumée, pour mieux revenir la tourmenter un peu plus tard.

[b]Autre?
Non, pas grand chose.
------------------------------------------
Comment avez vous connu le forum?Sur Yummy cookie

Aimez vous le RPG? Yep ! =D

Comptez-vous y rester? Tant que je peut ! Par contre, étant interne, je ne peux pas poster très régulièrement.

As-tu lu le règlement ? [les trois codes] VALIDOTE, Lynnote. =O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna J. Osawa
~ Troisième*

~ Troisième*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Hide In The Flames.
Date d'inscription : 22/11/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Pulsions destructrices (Dont Pyromanie), Tendances à la violence & The Voice.
Relations:
Niveau: 0/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:26

    Yosh Yosh, une ch'tite Newbie /ZBAF/

    Hum hum. Je disais donc,
    Bienvenue au Royaume des Fous, Haya-Chan =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Tezuka
• Fantôme #[Fondatrice]
• Fantôme #[Fondatrice]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 23
Localisation : Et ta soeur ? =O
Humeur : Sadique ? Oô
Date d'inscription : 13/11/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mon envie de te tuer. ♥
Relations:
Niveau: 10/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:31

Bienvenotte ! *____*

Enfin un newbie. /o/ Je l'aime ce lien sacré par le mariage avec Yummy Cookie. <3 *sort*

Good Luck pour la suite. J'aime beaucoup ce que tu as déjà fait. =]

Sur ce, j'me barre en crabe ! °0°

_________________


Emotion in my Dream ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bozuko-kataki.forumsactifs.com/forum.htm
Hayate Rei Natsume
○ Seconde ~

○ Seconde ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 13/12/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mode Berserker à la vue du sang & Hallucinations
Relations:
Niveau: 8/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:32

Merci tout le monde ! =D
Faut que je me mette à l'histoire moi... u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenna J. Osawa
~ Troisième*

~ Troisième*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Hide In The Flames.
Date d'inscription : 22/11/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Pulsions destructrices (Dont Pyromanie), Tendances à la violence & The Voice.
Relations:
Niveau: 0/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:34

    Lynn > En crabe ? O_____O

    Hayate > Bah, à mon avis tu auras fini ta fiche bien plus rapidement que moi >___<
    Elle a dû traînée pendant presque deux semaines avant que l'histoire soit bouclée et résultat c'est du n'importe nawak xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Tezuka
• Fantôme #[Fondatrice]
• Fantôme #[Fondatrice]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 23
Localisation : Et ta soeur ? =O
Humeur : Sadique ? Oô
Date d'inscription : 13/11/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mon envie de te tuer. ♥
Relations:
Niveau: 10/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 19:41

Jenn`> Way, en crabe. *w*

Dis-moi Hayate, tu te serais pas aussi inscrite sur Black Rock Shooter ?

*re-repars en crabe.*

_________________


Emotion in my Dream ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bozuko-kataki.forumsactifs.com/forum.htm
Hayate Rei Natsume
○ Seconde ~

○ Seconde ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 13/12/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mode Berserker à la vue du sang & Hallucinations
Relations:
Niveau: 8/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Sam 13 Déc - 20:12

Si ! j'y suis ! Mais bon... Vu que c'est mort j'y vais plus trop u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayate Rei Natsume
○ Seconde ~

○ Seconde ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 13/12/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mode Berserker à la vue du sang & Hallucinations
Relations:
Niveau: 8/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Dim 14 Déc - 0:34

Plop ! désolée pour le double post, mais, voila l'histoire.

Citation :

Je suis née à minuit et douze minutes, un 29 février. Date étrange n’est-ce pas ? Pourtant, c’est la mienne, c’est ce jour qui n’existe que tous les quatre ans, comme émergeante d’un rêve…

Vendredi 13 décembre, 11 :25

Je les entend, les adultes, ils disent que je suis un garçon manqué, que je suis mignonne avec mes cheveux cours, a dessiner sur les murs, à faire des farces ou à m’amuser avec mes amis… Il paraît que j’étais joyeuse et fière, mais je suppose que c’était il y a longtemps… Car ce jour, tout à changé.
J’allais à la banque avec maman, j’aimais bien y aller, il y avait tous ces gents au visage si sérieux. J’aimais bien les embeter, ça faisait partie de mon rituel du vendredi matin, le jour du marché. On allait tout d’abord prendre de l’argent, ensuite, on passait entre les étals, on achetait du pain, des légumes, des fruits et en dernier un beau poulet rôti. Mais ça, c’était avant, aujourd’hui, c’était la dernière fois. On faisait la queue au guichet, il fallait que maman fasse quelque chose… Je n’ais que cinq ans, je ne tenais pas en place, je sortais de la fille d’attente et partais m’amuser à ouvrir les portes automatiques, au grand damne des employée qui cherchaient à me raisonner en vain. Tandis que je continuais à faire des allers-retours devant la porte de verre, je sens que l’on me soulève. Une main gantée de noir se place devant ma bouche et puis je sens quelque chose de froid sur ma tempe. L’homme me tien rugis quelque chose dont je ne comprends que la fin.

« -… Ou la gamine y passera ! »


J’ai peur. Je mords la main qui m’empêche de parler et commence à gigoter en hurlant. L’homme me donne un coup avec la crosse de son pistolet et je sens un liquide chaud me couler sur le front. Je lutte pour ne pas fermer les yeux, voit un autre homme cagoulé arriver vers son complice avec un grand sac bombé. Là, c’est le noir, je sent vaguement que l’on m’emporte, on me bâillonne et me jette sur la banquette d’une voiture.
Les deux braqueurs conduisent vite sur une départementale. De l’angle où je suis, je vois le compteur de vitesse afficher d’énormes chiffres… 150,170,180… Ça n’ira pas plus haut. Le conducteur à l’air bizarre, il lâche le volant et commence à rire d’un rire démoniaque. Il se saisit de l’arme avec laquelle il m’avait menacé une demi-heure plus tôt et la pointe sur son complice, son index presse plusieurs fois la détente et du sang gicle sur le pare-brise. L’homme continue à rire, ne faisant plus attention à la route. Puis, il se tourne vers moi. Je me recroqueville contre la portière, ramenant mes genoux contre moi. Le fou m’attrape la jambe droite et puis tire dedans à plusieurs reprises, il recommence l’opération avec mon bras droit, méthodiquement. Il ris à s’en arracher les poumons tendit que moi j’essaye de crier malgré mon bâillon, évitant de baisser les yeux vers mes jambes en sang, je sens mes forces me quitter petit à petit… L’homme a vidé son chargeur, derrière lui, je vois un camion arriver.
Collision.
Noir.
Ensuite, je ne sais pas ce qui m’arrive. Quelqu’un a dû appeler les secours… Je me réveille momentanément dans un hôpital avant de sombrer à moitié dans les bras de la mort. C’est le coma.

Mercredi 24 juin 16:18
Huum… Quelque chose me tire de mon sommeil… J’ouvre les yeux… Autour de moi, tout est blanc pur. Je tourne la tête et essaye de bouger le bras. Je n’ai rien. Affolé, je lève la couverture. Mon bras... Mes jambes... Je lève les yeux au plafond et vois une forme… Ça ressemble à un mille-pattes… Mais il est énorme, la tête est triangulaire et… je n’ais pas le temps de le détailler un peu plus qu’il pousse un grand cri rauque et désagréable et puis s’enfuis par la fenêtre. Quelques secondes après, des gents en blouse blanche arrivent presque en courant, l’un d’eux me prend dans ses bras et me serre très fort. C’est mon père et je sens ses larmes traverser mon pyjama bleu ciel. Je baille et demande doucement :

« -J’ai dormi longtemps ? »


On me répond que oui, j’étais comme morte pendant 6 mois. En effet, dehors, un beau soleil brille, des papillons volent. Il neigeait lors de l’accident.
On me fait passer plusieurs tests puis on me laisse. D’autres créatures viennent dans la chambre, me criant des sons étranges dans les oreilles, m’empêchant de dormir. De mon bras libre, je tire sur la sonnet et appelle une infirmière pour lui demander de les faire partir.

« -Madame ! J’aime pas les trucs bizarres !
-Quels trucs ?
-Les monstres ! Ah ! Vous en avez un sur la tête !
- Arrête donc de dire n’importe quoi… Ça doit être à cause de ton coma.
-Mais… »


Je me tais. Maintenant je sais que les autres ne les voient pas. Je ne veux pas paraître bizarre…
Dés le lendemain, je commence les cours par correspondance. On me confie un petit ordinateur portable… Mais je reste seule. Maintenant que je n’ais plus qu’un membre, je suis presque un légume. Je ne peux plus être avec personne.

Samedi 5 octobre 20 :17

Ça fait deux jours que je suis Revenue à la maison… Je me déplace lentement avec un fauteuil roulant électrique. Je travaille et le lis… Ce sont mes deux seules activités, je ne dors que rarement à cause des bestioles qui parasitent ma vie. Je ne sors aussi que très peu.
Cela fait déjà 6 ans que mon accident a eu lieu, pourtant, je suis toujours comme ça. Je lis toujours plus et je sors de moins en moins, dehors, les gents me regardent comme si j’étais anormale. Certes… J’ai parfois des réactions étranges à cause des Yokai que je vois, mais bon…

Dimanche 29 février 14:08

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire, j’ai eu droit à quelques cadeaux, mais… je vois bien que je suis plus une gène qu’autre chose pour mes parents.
Tien… je vais aller faire un petit tour dehors… Ça me changera les idées.
Je passe le portillon entrouvert puis m’engage dans la rue. Je flâne dans le centre ville en essayant de ne pas faire attention aux gents qui me dévisagent en chuchotants avant de détourner les yeux comme gênés de mon existence.
Mais, alors que je passe devant la bijouterie, en admirant les bijoux d’or et d’argent de la vitrine, je sens des regards plus durs dans mon dos. Du coin de l’oeil, je vois qui sont les gents qui me regardent ainsi. Ils sont trois, du genre Caïd. Je fait mine de ne pas les avoir vu et reprend ma route en accélérant un peu. Mais ils me suivent. Je monte encore un peu la vitesse du fauteuil, mais ça ne sert à rien. En désespoir de cause, je tourne dans une petite ruelle en espérant les semer. Mais, à peine engagée, dans l’impasse, les trois adolescents m’encerclent. Je les regarde avec des yeux que j’espère durs, mais visiblement, ça ne sert à rien.

«-Dégagez ! »

J’ai beau faire ma fière, je redoute le moment où partira le premier coup. Ils commencent à rire aux éclats, se moquant de moi puis, ça commença. On me jette hors de mon fauteuil, me roue de coup, me taillade la peau et les vêtements à coups de cutters… Je souffre, mais ne veux pas m’abaisser à leur demander grâce. Je me contente de gémir doucement. Quelques coups plus tard, mes agresseurs repartent, visiblement mécontents de mon manque de réaction.
Autour je vois mon sang. Il me semble qu’il se passe quelque chose en moi… Je commence à rire doucement puis de plus en plus fort. J’essaye de me traîner vers mon fauteuil, m’écorchant les doigts sur les pavés. Là, je parviens pour la première fois à repousser les mushi qui m’entourent.
Puis, je m’évanouis.
Des gents on dut me trouver donner l’alerte… Une fois de plus, je me réveille à l’hôpital. Entourée par des murs blancs. Là, je pleure ma haine en serrant le poing. Ce dont je ne me doutais pas, c’est que mon père étais derrière la porte à écouter mes sanglots.

« -Je les hais ! Je les Hais ! Stupides humains ! Une jours vous goûterez l’amertume de ma haine ! »


Les mushi se pressaient autour de moi, comme attirés par ma colère.

« -DÉGAGEZ ! »

Je continue de pleurer jusque tard dans la nuit. Le lendemain, mon père viens me voir et me fait une promesse.

« -Tu pourras marcher ! je te le jure ! »

Il repartis ensuite et s’attela à un projets très ambitieux, dans le seul but de me redonner des jambes bien qu’il ignorais a maladie.

Jeudi 31 mai 16:45
Aujourd’hui, papa m’a dit qu’il allait me donner des membres. Il m’a expliqué ce à quoi il travaillait ces deux dernières années, il me montra ce que l’on allait me greffer, des jambes et un bras-robot, mais dont je ne sentirais pas la différence avec ceux que j’avais il y a longtemps. Je suis heureuse, même si j’ai oublié la sensation de sentir le sol sous mes pieds.
Quelques heures après, on m’endort et m’opère. Il paraît que l’opération à durée plusieurs heures. Pour moi, ce ne fut pas si différent des mois de coma, un lourd sommeil noir et tiède.
Je me réveille au matin, et sent quelque chose d’inhabituel. Il me faut un moment avant de souvenir. Maintenant, je suis entière. Je lève mon bras droit, le nouveau devant mes yeux et fait bouger mes nouveaux doigts quelle agréable sensation…
J’essaye de bouger les jambes, puis de me lever. Mais là je tombe, je ne suis pas habituée. Mes parents entrent dans la chambre, m’aide et je re-fais mon premier pas. Je doit d’abord m’aider de béquilles pour tenir debout, mais, après quelques semaines de rééducation, je suis capable de courir.
Mais un soir, j’entends mes géniteurs parler entre eux.

« -J’ai des dettes maintenant… Il faut que l’on les rembourse avant juillet…
-Henri... tu n’aurais pas dû emprunter autant. On aurait pu se contenter d’une prothèse simple pour Hayate.
-Sans ce que je luis ait fait, elle ne pourrait pas courir.
-Qui se soucie du fait qu’elle puisse courir ?!
- Mais Lilith…
-On doit leur donner en deux mois l’argent que l’on pourrais récolter en deux ans !
-On s’arrangera …
-Non ! le mieux serais que tu lui ôtes des pièces spéciales pour les revendre !
-Non ! On ne peut pas F…
-Si tu n’as pas cet argent, nous n’aurons plus de maison. De toute façon, elle n’est…
-Quoi ?
-Plus humaine ! Après le légume, je refuse de m’occuper d’un… D’un… D’un tas de ferraille !
-Lilith !
-Démonte là ! Ce n’est plus ma fille ! »


Je ne voulus pas en entendre plus, si c’étais ça « l’amour parental » Je retrouvais ma chambre, mais ne dormis pas de la nuit. Le lendemain, on devait rentrer à la maison. Je restais froide et distante envers ces personnes qui n’étaient donc plus mes parents. Je ne sais pas pourquoi on repartait, peu être, mon père avait-il réussir à me laisser encore quelques jours de plus avec des jambes avant de me démonter… Je ne serais donc qu’une poupée que l’on renvoie au service après-vente ?
Dans le métro, Je croisais le regard de celle dont je n’étais plus la fille, elle lisait un magazine féminins tout en m’observant du coin de l’oeil. Quelques secondes plus tard, tout bascula. Elle se coupa fortement le doigt avec le papier, une très légère odeur de sang se fit sentir et… Je passais en Berserker. Je ne me contrôlais plus et donnais la mort à cette femme. Carotide arrachée, le sang giclait. Moi, je me contentais de rire aux éclats, mon père cessa de vivre peu après, puis chaque personne du wagon mourut, sans avoir le temps d’opposer une quelconque résistance.


Mardi 5 juin 23:52

Je suis au commissariat, des hommes en uniforme me posent des question.

« -Quel est le mobile de votre acte ?
-Quel Acte ?
-Le meurtre de 23 personnes dans un wagon de métro
-Ah ? Ça ? Je ne me souviens pas, je me suis juste réveillée au milieux des corps. »


Quelques jours plus tard, on m’envoyais dans un institut au nom de fleur. Camélia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Tezuka
• Fantôme #[Fondatrice]
• Fantôme #[Fondatrice]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 23
Localisation : Et ta soeur ? =O
Humeur : Sadique ? Oô
Date d'inscription : 13/11/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mon envie de te tuer. ♥
Relations:
Niveau: 10/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Dim 14 Déc - 0:41

J'te validote. Enfin presque. =O J'attends juste que tu es ton vava. =] Si tu veux, je peux t'en faire un. /o/

*se barre en crabe*

_________________


Emotion in my Dream ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bozuko-kataki.forumsactifs.com/forum.htm
Hayate Rei Natsume
○ Seconde ~

○ Seconde ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 13/12/2008

Fiche Médicale
Type de maladie: Mode Berserker à la vue du sang & Hallucinations
Relations:
Niveau: 8/10

MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   Dim 14 Déc - 1:19

Ha oui ! le n'ava ! Je l'héberge et j'le met !

#Part en écrevisse# x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {.Hayate Rei Natsume [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{.Hayate Rei Natsume [UC]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre de Natsume Part. 2
» Pokématos de Daisuke Hayate
» "Petite fleur, jolie..." La ferme. - Natsume
» Natsume Kyousuke
» The park , artist and art feat Natsume Okitawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Depressive Walk :: Before the walk... :: Présentation :: Fiches Acceptées ~-
Sauter vers: